Ne sachant pas que c'était impossible, il le fit.

Tout va mieux !

Notre filleul a retrouvé la paix après les terribles moussons de l'année passée

Cliquez ici


Notre filleule grandit

Pavithra


Toujours radieuse


Gokul le malicieux

Gokul, notre troisième filleul

 

Troisième

 

rencontre


Un témoignage qui nous avait ému ...

Voici Suraj trois ans

plus tard...

Retrouvez les reportages sur les enfants des rues en cliquant ici.

Expo photos 2016

Les demoiselles de TAM.B.I.

Douleur permanente

Il a décidé de nous quitter un jour de janvier 2014...

Anniversaire :

7 janvier 2014, Jayakumar décidait de nous quitter...

3 ans déjà...

Météo de TAM.B.I.

Prévisions météorologiques
Chennai
Météo à Chennai

Translate this page in your language

Nos conseils de lecture 2014

Les matins de Bangalore

Lavanya SANKARAN


Dans le Bangalore d'aujourd'hui. Mélange du XXIème siècle et des traditions. De la richesse et de la pauvreté.

Des inclus et des exclus.

Un beau roman, doux et chaleureux qui se lit très facilement.


Le comité de lecture




A retrouver sur amazon en cliquant sur l'image

Calcutta

Deux ans dans la ville

Amit Chaudhuri

 

Extrait du commentaire d'Amazon :

 

"Né en 1962 dans une Calcutta figée dans le souvenir de son époque glorieuse, quand elle était la capitale de l'Inde, Amit Chaudhuri l'avait quittée enfant pour n'y revenir qu'à l'occasion des vacances, avant d'aller poursuivre ses études en Angleterre, et de s'y installer.
Mais on n'échappe pas à soi-même, et il avait éprouvé le besoin d'y retourner. Non sans inquiétude : « sa » Calcutta, celle de Satyajit Ray, de Rabindranath Tagore, existait-elle encore ? Ou n'était-elle plus que la ville de mère Teresa, l'image de la misère ? Ou quelque chose d'autre encore, en train de naître ? D'ailleurs, avait-il envie de le savoir ?
C'était sans compter sur la ville, sa puissance envahissante, ce qui naît et croît de cet apparent chaos, et la manière dont elle allait s'insinuer en lui.
Et c'est seulement alors qu'il se lance dans l'aventure d'un livre sur Calcutta.
Disons-le tout net : une totale réussite. Qui vient précisément du sentiment qu'à travers cette plongée (le récit court sur les deux premières années de son retour dans la ville), c'est à sa propre recherche que se lance Chaudhuri, des artères surpeuplées débordantes d'activité aux ruelles étroites et silencieuses, des trains de banlieue précipitant chaque matin des millions de pauvres gens dans le cratère brûlant de la ville aux immeubles ultramodernes poussant littéralement sur l'entassement des bidonvilles. Au fil de rencontres avec des personnages toujours surprenants, campés avec l'oeil sûr du romancier, c'est la Calcutta d'aujourd'hui qui prend vie devant nous, animée d'une sourde volonté d'inventer une vie possible."

 

Le comité de lecture

 

Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant directement sur l'image...

 

La vie, c'est la vie

J'étais un enfant des rues à Bombay

Amin Sheikh

 

Coup de cœur

 

Voici un témoignage poignant d'un homme qui, au fil de ses rencontres d'hommes et de femmes généreux et dévoués, a réussi à sortir de la rue de Bombay où il était dès l'âge de cinq ans.

 

200 pages à dévorer qui vous donneront peut-être l'envie  de faire.

 

Oser. Avancer. Reculer. Se réajuster. Persévérer. Porter l'espérance.

 

Tels sont en quelques mots le filigrane qui nous porte dans ce livre, à l'image certainement de nos propres actions indiennes.

 

Le comité de lecture

 

Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant directement sur l'image...

L'inde de demain

Les indiens face à la mondialisation

Akash Kapur

 

L'auteur, Tamoul, a vécu de nombreuses années en Amérique avant de se décider à revenir dans son pays natal, l'Inde.

 

Il découvre alors un pays en plein changement où toutes les valeurs de son enfance disparaissent à vue d’œil. Notamment dans les grandes villes.

 

Des rencontres. des échanges. des interrogations dans l'état de nos petits tambi, le Tamil Nadu.

 

Un bon guide pour ceux qui s'interrogent sur l'effet de la mondialisation.

 

Le comité de lecture

 

Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant directement sur l'image...

La pauvreté en Inde

L'innovation peut-elle être la solution ?

Melissa MAKOUCHE

 

Présentation de l'éditeur

 

L’innovation peut-elle résoudre le problème de la pauvreté ? C’est le pari que s’est lancé l’Inde. Si elle y parvient, elle prouvera qu’une démocratie politique constituée d’un sixième de la population mondiale, peut parvenir à effectuer un bond économique et social. Le sous-continent indien est à l’aube de devenir un acteur important de l’innovation sur la scène mondiale avec son projet de « décennie de l’innovation » et en particulier dans le domaine de l'innovation sociétale. Les années 2010-2020 devraient marquer le renouveau du pays, une dynamique inscrite dans son projet « Inclusive India », dont le but est de redistribuer les fruits de la croissance en encourageant à la fois l’entrepreneuriat des catégories pauvres, et le développement de solutions pour ces populations par les entreprises étrangères et locales. Cet ouvrage constitue l'aboutissement de deux années de recherches et de rencontres, il a pour objectif d’analyser le bien-fondé ou non de cette démarche politique.
 
 

Biographie de l'auteur

 

Titulaire d'un Master 2 en Management International, et après plusieurs expériences dans des organisations internationales (UNESCO, COFACE, Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris...), Mélissa MAKOUCHE a complété sa formation avec un second Master en économie, spécialisé dans la gouvernance des organisations pour le développement international.

 

Texte de présentation tiré du site d'Amazon (ici)

Les missionnaires catholiques en Inde au XIXè siècle - Hélène PORTIER

Les missionnaires catholiques en Inde au XIXè siècle

Hélène PORTIER

 

 

Tiré du site d'Amazon :

 

 

" Prenant pour source principale les Annales de la propagation de la foi, ce travail se propose d'interroger les difficultés qu'ont rencontrées les missionnaires catholiques français à convertir les Indiens, au cours du XIXe siècle (1822-1857). La visée proprement historique de cette recherche se double donc d'une réflexion d'ordre ethnologique, touchant à la difficulté de comprendre et de juger une autre culture que la sienne : se heurtant à des pratiques traditionnelles fortement ancrées dans la vie quotidienne, ainsi qu'à un système de castes complexe et à des croyances religieuses souvent déconcertantes, ces missionnaires en sont venus à projeter les préjugés de leur propre culture sur la société indienne qu'ils prétendaient convertir. "

 

Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant directement sur l'image...

L'Inde pour les nuls

Jean-Joseph BOILLOT

 

 

Tiré du site d'Amazon :

 

" L'Inde est de plus en plus présente dans notre quotidien : c'est un des pays les plus peuplés au monde avec plus d'un milliard d'habitants et son rôle est appelé à croitre, c'est un des pays émergents (BRIC) sur lequel repose une partie de l'économie mondiale, c'est une destination touristique prisée des Français, son cinéma au kitsch indescriptible est le premier au monde, mais pourtant Bollywood est moins connu qu'Hollywood... En fait l'Inde est réduite à quelques stéréotypes qui la caricaturent et ne rendent pas compte de ses richesses et de ses diversités. Face à cette Inde fantasmée de Gandhi, du bouddhisme, des yogis et des vaches sacrées nonchalamment allongées au milieu des rues des villes, il existe en effet une " vraie " Inde, qu'il nous reste à découvrir. Loin de l'image simpliste d'un pays bercé par ses traditions millénaires, ce livre vous donnera toutes les clés pour aborder et apprendre à mieux connaître ce pays de la dualité, révélé ici dans toute sa richesse et sa diversité. Découvrez comment : Partir à la découverte d'une civilisation plurimillénaire Comprendre comment les géographies du sous-continent façonnent l'Inde Comprendre le contexte politique et économique de l'Inde contemporaine Visiter les sites majestueux de l'Inde éternelle Poursuivre votre périple en France, dans les livres ou sur le Web "

 

Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant directement sur l'image...

L'Inde française

Deux années sur la côte de Coromandel

Pierre-Louis CHAUVET

 

 

Tiré du site d'Amazon :

 

 

" On a écrit beaucoup de livres sur l’Inde  ; on a publié sur ce pays volumes sur volumes, mais les auteurs se sont avant tout préoccupés de l’immense empire en partie conquis par les armes anglaises, en partie acheté par la Compagnie moyennant une rente viagère à des rajahs efféminés et ignorants. Il est vrai que le vaste territoire, aujourd’hui administré par l’Angleterre, soit comme dépendance directe, soit comme simple délégation, comprend une multitude d’États qui sont venus successivement fondre leur autonomie dans l’implacable creuset d’une société de marchands de la Cité. Qu’adviendra-t-il un jour de cette domination trop absorbante  ? Il n’est pas aisé de le prévoir dès à présent. Cependant un examen attentif des populations et de leur attitude prouve d’une manière irréfutable que nos voisins d’outre-Manche n’ont aucune racine dans le pays et que, éminemment aptes à prendre, les Anglais le sont beaucoup moins à se faire aimer. Ils ont d’ailleurs épuisé l’Inde, autant sinon plus que ses rajahs dont l’avidité ne connaissait pas plus d’obstacle que de frein. Pierre Louis Honoré Chauvet LE DÉPART Nous étions alors au commencement de l’année 1852. L’agitation produite par de récents événements régnait encore dans les esprits, sinon dans la rue ; plus d’un se sentait mal à l’aise au milieu de l’ordre nouveau. Un matin, je vis entrer chez moi l’amiral de Verninac ; il m’annonça sans préambule qu’on venait de lui offrir le gouvernement de l’Inde française et qu’il avait accepté une mission qui devait lui permettre de consacrer les dernières années de sa carrière à des populations qui ont perdu beaucoup de leur ancien prestige, mais qui, au milieu des changements qui ont amené leur décadence, ont conservé une résignation et une bonté qu’on ne retrouverait point à un égal degré parmi les autres races placées dans des conditions identiques. L’amiral me demanda si je ne consentirais pas à l’accompagner. Rien ne me retenait à Paris. J’étais dévoré du désir de m’éloigner pendant quelques années. Sans lien d’attache moral ni matériel avec la ville aux grandes tourmentes, sans parenté capable de me retenir, ayant perdu l’espoir de me créer une position convenable en France, j’acceptai avec empressement la proposition de l’amiral, et, quinze jours plus tard, je reçus l’avis officiel que j’étais nommé secrétaire général du gouvernement français dans l’Inde. J’avoue que j’éprouvai une vive sensation de plaisir en recevant cette nomination qui m’arrachait aux préoccupations de l’heure présente et à l’incertitude de l’avenir. J’allais donc reprendre la série des pérégrinations commencées par moi aux Antilles, en Amérique, en Afrique, et qui m’avaient laissé de si charmants souvenirs. Devant mes yeux se déroulait, avec toutes ses séductions, le merveilleux panorama du voyage que nous devions entreprendre pour nous rendre à Pondichéry, chef-lieu de l’administration française. Que de choses à connaître et à admirer dans cette route si longue mais si variée ! Malte, l’Égypte, le désert, l’Arabie, la mer Rouge, Ceylan, l’île enchantée, puis l’Inde, terre sans cesse visitée et pourtant toujours nouvelle, grâce à ses mœurs, à ses coutumes et à ses habitants, témoignages irrécusables d’une civilisation antérieure de plusieurs siècles à la nôtre ; pays de l’indolence et du rêve, cadre immense où se meuvent sans effort et sous leurs aspects les plus variés les contes féeriques des Mille et une nuits. L’amiral me donna rendez-vous à Marseille pour les premiers jours de juillet. J’arrivai une semaine avant le jour indiqué, comme un homme qui, pour ne pas manquer le départ, se condamne volontiers à l’ennui d’une longue attente. Je trouvai mon compagnon de route réuni à sa famille, qu’il emmenait avec lui. L’un des plus beaux paquebots des Messageries maritimes attendait, à l’ancre, l’heure du départ. Nous allâmes le visiter, la veille ; le grade de M. de Verninac et surtout le souvenir qu’il avait laissé après lui dans le service des bateaux."

 

Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant directement sur l'image...

Une vie paria

Le rire des asservis - Inde du sud

Viramma, Josiane & Jean-Luc RACINE

 

 

Tiré du site d'Amazon :

 

 

"A l'ombre de la société indienne vivent ceux qu'on appelait jadis les Intouchables, ceux que Gandhi désignait comme fils de Dieu, ceux qui, aujourdhui, se définissent de plus en plus comme dalit, les écrasés, les opprimés. Dans la région de Pondichéry, on les appelle paraiyar, un nom que les voygeurs européens ont transformé en paria. Livrée par sa caste au devoir ancestral de soumission, Viramma, Paria villageoise, nous dit ici sa vie, ses craintes, ses aspirations. Avec son admirable vitalité, avec la langue crue et son talent de conteuse, sans misérabilisme, elle éclaire ce que sont l'enfance, la femme, le couple, le pouvoir des dominants, les passions des hommes, l'incertitude du lendemain. On entre avec elle dans la boue des rizières, mais aussi dans le monde des esprits et des dieux, des jeteurs de sort, des rèves de délivrance. Dans ce que dit cette voix de l'ombre, résonne aussi le rire des asservis, parfois tragique, parfois de dérision, parfois amer, souvent franc, un rire que forgent la force de vivre et la grandeur des dominés, un rire qui transfigure le destin, sur la difficile voie de l'émancipation. Confié et recueilli dans un total esprit de confiance, ce témoignage nous vaut ce texte rare, éclairant à la fois les profondeurs d'une Inde qui bouge et l'indestructible dignité qui anime les plus méprisés des exclus, à l'heure même où nombre d'entre eux aspirent en masse à une nouvelle reconnaissance sociale et à un nouveau pouvoir. Ce livre d'écoute est un hommage à ceux qui furent si longtemps privés de parole."

 

Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant directement sur l'image...

 

La nouvelle revue de l'Inde - Déc. 2013

La nouvelle revue de l'Inde
l'hindouisme - Au-delà des préjugés
Décembre 2013

 

Collectif

 

Revue éditée depuis plusieurs années maintenant sous L'Harmattan, cet ouvrage regroupe des articles écrits par d'éminents indianiste tant français qu'étrangers, comprenant bien souvent des indiens eux-mêmes s'exprimant sur des thèmes mis à jour trimestriellement.

Ces articles ont souvent comme objectifs d'ouvrir les consciences sur un monde méconnu qu'est l'Inde et offre l'opportunité d'aborder de nombreux sujets divers et variés.

A découvrir si ce n'est déjà fait...

Les philosophies de l'Inde - Jean FILLIOZAT

Les philosophies de l'Inde

Jean FILLIOZAT

 

Spécialiste de l'Inde, l'auteur nous accompagne dans la découverte des philosophies de l'Inde au travers d'un petit ouvrage de référence de la collection "Que sais-je".

Une porte ouverte sur un monde généralement méconnu de notre occident qui vous permettra certainement d'apréhender les penseurs que ce pays a eu et tous ceux encore présents qui ne cessent de nous questionner sur notre propre humanité.

 

Retrouvez ce livre sur Amazon en cliquant directement sur l'image...

N'hésitez pas non plus à visiter nos conseils antérieurs des années 2013, 2012 et 2011 en cliquant sur l'année de consultation souhaitée.