Une rencontre...

Lapin sur la plage principale de Pondichéry
L'appel du large

Au soir d'un mardi de mars 1994, les pas nous ont conduit jusqu'à une salle de soutien scolaire.

 

Nous répondions ainsi à une sorte d'appel de l'Abbé Pierre qui lors d'un colloque organisé par son mouvement à l'UNESCO quelques semaines plus tôt, invitait chacun des nombreux participants d'alors à rencontrer les plus démunis.

 

Nous nous sommes donc présentés ce mardi soir devant cette salle où plusieurs enfants travaillaient déjà sous la bienveillance de deux animateurs expérimentés.

 

Seul à une table, un adolescent semblait souffrir sur son livre de français. L'un d'entre-nous s'asseyant simplement près de lui, nous nous sommes dits qu'à deux nous formions déjà un groupe.

 

C'était un Tamoul réfugié du Sri-Lanka. Il s'appelait Bobby et avait 13 ans.

 

Quatre mois plus tard, notre Président de TAM.B.I. partait à la rencontre de ces Tamouls à Londres.

 

L'idée première d'aider ces adolescents tamouls à s'intégrer dans notre société s'est alors rapidement transformée en un phagocytage en règle, transformant ainsi nos premières idées en une réalité concrète : ils nous intégraient...