Ne sachant pas que c'était impossible, il le fit.

Tout va mieux !

Notre filleul a retrouvé la paix après les terribles moussons de l'année passée

Cliquez ici


Notre filleule grandit

Pavithra


Toujours radieuse


Gokul le malicieux

Gokul, notre troisième filleul

 

Troisième

 

rencontre


Un témoignage qui nous avait ému ...

Voici Suraj trois ans

plus tard...

Retrouvez les reportages sur les enfants des rues en cliquant ici.

Expo photos 2016

Les demoiselles de TAM.B.I.

Douleur permanente

Il a décidé de nous quitter un jour de janvier 2014...

Anniversaire :

7 janvier 2014, Jayakumar décidait de nous quitter...

3 ans déjà...

Météo de TAM.B.I.

Prévisions météorologiques
Chennai
Météo à Chennai

Translate this page in your language

Un bonjour à nos amis

From the left : Mrs Jospeen, social worker of Asha Nivas, Suresh's mother, Suresh and Sister Amala from Asha Nivas - july 2015


Notre tout premier filleul : Suresh - Juin 2015

Comme à notre habitude à chacune de nos visites, nous sommes partis avec Jospeen, travailleuse sociale d'Asha Nivas et Soeur Amala, visiter notre tout premier filleul.


Même si la famille habite toujours le même quartier du bidonville, elle a décidé de prendre une location plus grande afin de permettre à leurs enfants d'étudier dans les meilleures conditions possibles.


Prendre une photo extérieure reste toujours très difficile sans créer de jalousies alentours qui viendraient rendre encore plus difficile la vie de nos amis.


Leur nouvelle maison, en dur avec un toit de tôle ondulée et une chaleur suffocante en-dessous, est coincée au fond du bidonville tout près d'un dépôt d'ordures de voisinage et d'une sorte de petite rivière si sale que de la regarder pourrait déjà vous transmettre des maladies.


Suresh a bien grandi depuis notre dernière rencontre. Il est maintenant en classe VIII, équivalent de quatrième en France.

Suresh et sa maman - juillet 2015

Aimant toujours les poissons, il a conservé son aquarium d'origine.


Avec les ans et l'habitude de nous voir, il est devenu bien plus à l'aise à l'oral et n'hésite plus à entamer une conversation.


Son père et sa sœur n'étaient pas présents cette fois-ci. Le premier parti travailler après une semaine coincée au lit, la seconde n'étant pas revenue de l'école. Sa sœur poursuit ses études avec courage et est maintenant en classe XII, équivalent du baccalauréat français.


Trois années de rencontres régulières ont permis à la mère de Suresh de se confier plus facilement sur ses difficultés tant financières que matérielles. En fait, heureusement que les enfants vont à l'école car ils s'assurent ainsi d'un repas quotidien. Sans moyens, Suresh et sa famille n'avaient même pas de quoi acheter et faire cuire ni riz, ni galettes... Les réserves étaient vides.

En famille

Dans tous les cas, nous suivons et accompagnons cette famille comme notre engagement de parrain nous y invite.


Nous reviendrons.


Entre-temps, Suresh nous a demandé de lui faire des petits signes d'amitiés téléphoniques.


A suivre donc... Nous pourrons vous donner des nouvelles régulièrement.

Rappelez-vous de notre première visite chez Suresh en cliquant ici

Pour tout savoir sur le parrainage, cliquez ici...