Ne sachant pas que c'était impossible, il le fit.

Suresh en classe 10

Cliquez ici

Notre filleule grandit

Pavithra


Toujours radieuse


Gokul le malicieux

Gokul, notre troisième filleul

 

Troisième

 

rencontre


Un témoignage qui nous avait ému ...

Voici Suraj trois ans

plus tard...

Retrouvez les reportages sur les enfants des rues en cliquant ici.

Douleur permanente

Il a décidé de nous quitter un jour de janvier 2014...

Anniversaire :

7 janvier 2014, Jayakumar décidait de nous quitter...

3 ans déjà...

Translate this page in your language

Première visite à domicile

-     Janvier 2016     -

Cette fois-ci fut la bonne. Nous avons pu retrouver notre dernier filleul chez lui avec sa sœur, sa mère et son père, accompagné de la Soeur Amala d'Asha Nivas et d'une des travailleuses sociales du bidonville considéré.

Gokul en janvier 2016, chez lui

La famille vit dans une toute petite pièce de quelques mètres carrés (7-8 m² tout au plus) qu'ils louent quand même 3500 roupies par mois.

 

Le père de famille à un petit emplacement à quelques centaines de mètres pour vendre ses jus de citrons.

La mère fait du ménage à domicile.

 

Comme la plupart des chennaïtes, ils ont souffert des fortes inondations qui ont noyé le ville en novembre 2015, dans une mesure moindre toutefois que Suresh et sa famille (cliquez ici pour connaître la situation de notre premier filleul).

Gokul et sa famille, chez eux - Janv. 2016

L'eau est entrée jusqu'à près d'un mètre de hauteur. Ils avaient pu mettre leurs affaires à l'abri chez un voisin du dessus.

 

Après un mois de congés forcés, Suresh et sa soeur ont repris tous deux le chemin de l'école.

 

Suresh est en classe IV et suit une instruction en tamoul. Sa soeur est en troisième (équivalent CE2).

 

En fait, cette rencontre fut essentiellement notre première entrevue avec toute la famille.

 

Nous leur avons donné rendez-vous à notre notre prochain séjour.