Petit déjeuner français

 

Eté 2011


Postulat de départ : toute une école française se mobilise pour les plus démunis en organisant une opérationt 'bol de riz'.

 

Hypohtèse de travail : Pourquoi alors n'organiserions-nous pas en Inde un retour basé sur cet idée de partage en proposant à nos petits TAM.B.I. un petit déjeuner français ?

 

L'idée était lancée. Nous l'avons fait.

Nous sommes donc partis acheter du pain et de la confiture, hésitant un instant pour du beurre. Mais ces enfants n'ayant pas l'habitude de la diversité de leurs repas, basés essentiellement sur du riz et des légumes cuits, Monsieur Aruldass, l'éducateur, nous a déconseillé d'investir dans l'achat de beurre qui est très rarement aprécié. Et également très peu utilisé dans la cuisine à cause du coût et de l'incapacité pour les familles de le conserver au frais en l'absence de réfrigérateur.

Le solide du petit déjeuner est prêt
Le solide du petit déjeuner est prêt

Alors, nous avons reporté notre "frustration" sur la préparation d'un bon chocolat chaud à base de 10 litres de lait frais, utilisant à l'occasion un produit survitaminé en guise de poudre chocolatée.

La préparation du chocolat chaud
La préparation du chocolat chaud

 

Dépense enregistrée = 1 659 Roupies (= 26 € valeur août 2011)

 

A table...
A table...