Ne sachant pas que c'était impossible, il le fit.

Tout va mieux !

Notre filleul a retrouvé la paix après les terribles moussons de l'année passée

Cliquez ici


Notre filleule grandit

Pavithra


Toujours radieuse


Gokul le malicieux

Gokul, notre troisième filleul

 

Troisième

 

rencontre


Un témoignage qui nous avait ému ...

Voici Suraj trois ans

plus tard...

Retrouvez les reportages sur les enfants des rues en cliquant ici.

Expo photos 2016

Les demoiselles de TAM.B.I.

Douleur permanente

Il a décidé de nous quitter un jour de janvier 2014...

Anniversaire :

7 janvier 2014, Jayakumar décidait de nous quitter...

3 ans déjà...

Météo de TAM.B.I.

Prévisions météorologiques
Chennai
Météo à Chennai

Translate this page in your language

 

THAMBI ILLAM

 

 devient


Arul ILLAM

- - -     Année   2013     - - -

L'Inde a pour l'habitude de séparer les filles des garçons pendant leur jeunesse. A tel point, par exemple, qu'il est interdit pour des étudiantes de converser avec des garçons dans une même université sous peine de sanctions.

La maison des filles se trouve au premier étage de cette villa dont l'entrée se situe par le portail bleu - Octobre 2013

Ainsi, afin de respecter les règles et coutumes de ce pays, avons-nous permis l'ouverture d'une nouvelle maison d'accueil réservée exclusivement aux filles.

Jusque-là, dans l'intérêt des enfants, nous n'avions pas voulu séparer les fratries en acceptant tous les membres d'une même famille. Mais notre première maison souvent trop étroite faute de pouvoir, pour l'instant, construire en nom propre un foyer de dimension supérieure, les filles et garçons vivaient ensemble : les garçons à l'étage, les filles au rez-de-chaussée.

Toutes les filles de TAMBI sur leur terrasse avec leur éducatrice, Priya, à gauche
Les filles de TAMBI nous accueillant dans la pièce principale de leur nouvelle maison - Octobre 2013
Les filles nous accueillant dans leur nouvelle maison - Octobre 2013
Trois des filles de TAMBI sous leur propre décoration intérieure - Octobre 2013

Mais depuis octobre dernier les filles ont maintenant leur maison. Un très grand deux pièces d'une soixantaine de mètres carrés comprenant cuisine, pièce principale, chambre, douche et toilette.

A peine entrées, elles se sont appropriées leur nouvel espace en décorant les murs.


Les filles de TAMBI sur leur balcon - Oct. 2013