Ne sachant pas que c'était impossible, il le fit.

Tout va mieux !

Notre filleul a retrouvé la paix après les terribles moussons de l'année passée

Cliquez ici


Notre filleule grandit

Pavithra


Toujours radieuse


Gokul le malicieux

Gokul, notre troisième filleul

 

Troisième

 

rencontre


Un témoignage qui nous avait ému ...

Voici Suraj trois ans

plus tard...

Retrouvez les reportages sur les enfants des rues en cliquant ici.

Expo photos 2016

Les demoiselles de TAM.B.I.

Douleur permanente

Il a décidé de nous quitter un jour de janvier 2014...

Anniversaire :

7 janvier 2014, Jayakumar décidait de nous quitter...

3 ans déjà...

Météo de TAM.B.I.

Prévisions météorologiques
Chennai
Météo à Chennai

Translate this page in your language

 Les poux

 

Hiver 2012

Locataire par excellence, sautant d'une tête à l'autre pour s'accrocher à vos cheveux, le pou se partage naturellement pourvu que le crâne soit suffisament accueillant.

 

Autant dire que chez nos petits TAM.B.I., l'égalité n'est pas de mise.

Car il est usage en Inde de laisser les cheveux pousser pour les filles tandis qu'il est très simple de raser complétement les garçons.

 

Comme Tamilarasan sur la photo ci-contre.

 

Les filles, elles, ont pris l'habitude de s'épouiller à la chaîne.

Ou de confier parfois cette tâche à Aruldass qui méticuleusement passe un peigne spécial dans chaque tignasse pour enlever les lentes, écrasant au passage quelques parasites ramassés entre les dents serrées de l'instrument utilisé.